Mon panier

Fermer

Le Hangeul : l'alphabet coréen !

Ecrit par PPANAM PPANAM

• 

Posté le février 28 2019

Joyeux Hangeul Day !! 

Chaque année, le 9 octobre précisément, la Corée du Sud 🇰🇷 fête le jour de la création du Hangeul (한글날), l’alphabet coréen.

Et cette date est un jour férié en Corée du Sud. On peut aller visiter le musée du roi SeJong par exemple, qui se trouve derrière sa statue sur la place Gwanghwamun juste devant le Square Gyeongbok Palace à Séoul.
A cette occasion, comme vous pouvez voir dans la vidéo ci-dessous, chaque Coréen possède sa propre façon de célébrer le Hangeul Day.

Célébrer la création de notre alphabet semble peu commun, mais dès qu’on creuse un peu plus dans l’histoire de la Corée, on comprend que ce n’est pas juste un jour pour célébrer un alphabet de 24 lettres.

Pour replacer le contexte, avant le 15ème siècle, les Coréens utilisaient le système d’écriture classique chinois. Cependant, les différences entre les mots chinois et coréens (ainsi que la grammaire) étaient tels que des lettres et sons devaient être ajoutés pour une meilleure adaptation. Quelquefois, certains sons étaient d’ailleurs presque impossibles à écrire avec les caractères corrects.

Toutes ces complications dans l’apprentissage dans la langue ont résulté sur une petite partie de l’élite coréenne uniquement ayant reçu l’apprentissage pour pouvoir lire et écrire. Et en effet, à cette époque, la majeure partie de la Corée ne pouvait ni lire ni écrire.

C’est pour cela qu’en 1443, le roi Sejong décida qu’il était crucial pour l’avenir de la Corée de créer son propre alphabet.
Et c’est ainsi qu’en 1444, l’alphabet coréen est né.

 

Le Hangeul est un alphabet qui se base sur la phonétique, comme l’alphabet latin que nous utilisons tous les jours.
La petite différence se présente dans l’écriture. En France, on écrit une lettre après l’autre. En Corée, cela se compose en « carré ». Un petit carré peut comprendre trois lettres maximum. Et chaque carré se doit d’être dans un ordre précis. On lit ainsi, gauche, droite, puis la lettre en dessous des deux premières. Les consonnes ainsi que les voyelles ne se suivent jamais. C’est Consonne+Voyelle ou Voyelle+Consonne et ainsi de suite. Pourquoi me diriez-vous? Tout simplement pour pouvoir pallier plus facilement à l’alphabet chinois. L’alphabet chinois fonctionne en sons par exemple 韩国 (Han Guo) et 한국 (Han Guk) qui signifie la Corée du Sud. Sans rentrer dans une étude poussée de l’étymologie de ce mot, le mot chinois est écrit de sorte à avoir une certaine signification. C’est pour cela que dans le langage coréen, il y a beaucoup de mots qui ont une quasi-ressemblance au niveau sonore, pour garder cette étymologie. 한글 (Han Geul qui est le nom de l’alphabet) provient du mot Han signifiant « Grand » ou « Bon » dans le sens majestueux, puissant, ainsi que le mot Geul signifiant « script ». En combinant les deux on obtient donc le sens d’un « grand alphabet ».

Quelque chose d’assez surprenant au niveau du Hangeul reste dans la façon dont il a été crée. Non, le roi Sejong n’a pas juste gribouillé des traits et des ronds et Paf, ça a fait un alphabet. Chaque consonne est en fait basée sur la forme de la bouche lors de sa prononciation.

Les voyelles quant à elles sont basées sur une combinaison de trois éléments : un point qui représente le soleil, un trait horizontal qui représente la terre et un trait vertical qui représente l’homme.

Au fil du temps et des guerres, le Hangeul a été peu à peu délaissé, quelquefois même bannis. Mais c’est à partir du 1er mars 1919, le jour du soulèvement du peuple coréen contre l’occupation japonaise que le Hangeul a repris sa place d’alphabet officiel. Et c’est depuis 2012, que le Hangeul Day est redevenu un jour férié !

여러분은요? 한글을 배운적이 있나요? 어렵지 않았나요? 😽

Crédit Photo : MyKoreanHusband et Babo Waegukin

Commentaires

0 Commentaires

Laisser un commentaire